Labouchedu.net

Akon encourage les Afro-américains à rentrer chez eux… en Afrique |labouchedu.net

Akon a fait une déclaration surprenante lors d’une interview face caméra. L’artiste de 47 ans a affirmé que la solution pour ne plus subir le racisme aux Etats-Unis était de… retourner en Afrique.

Akon a défendu une solution radicale pour que les Afro-Américains cessent de souffrir en raison de leur couleur de peau. En effet, le chanteur qui a connu un succès fulgurant aux Etats-Unis et passé une partie de son enfance au Sénégal estime que les Afro-descendants doivent faire table rase du passé : selon ses propos rapportés par Senego, espérer que le pays de l’Oncle Sam compense son histoire raciste est peine perdue.
« Retourne[z] chez vous, où vous n’êtes plus la minorité »

Lors de son interview filmée pour VladTV, Akon n’y est pas allé de main morte. L’artiste pense que les Etats-Unis n’arriveront jamais à faire amende honorable par rapport à son passé esclavagistes : « Ils ne sont pas désolés. Ils s’en fichent. C’est évident », assène-t-il. Exit les luttes Black Lives Matter et les craintes liées aux violences policières, la justice punitive réclamée par les militants antiracistes ou la déconstruction du privilège blanc ; le chanteur pense avoir trouvé la solution à tous les problèmes des Noirs vivant aux Etats-Unis : « Voulez-vous rester ici et continuer à être traité de cette façon ? Ou simplement retourner chez vous, où vous n’êtes plus la minorité », avance-t-il.

« Dire aux Noirs de simplement oublier l’esclavage est méchant »

Son interview a provoqué une vive polémique sur les réseaux sociaux. Plus que de suggérer aux Afro-Américains de rentrer pour un « chez eux » qu’ils ne connaissent pas forcément, le célèbre chanteur encourage les Noirs à « comprendre leur valeur » grâce au… « lâcher prise » du passé : « Au Sénégal, nous avons en quelque sorte surmonté la pensée de l’esclavage, nous n’y pensons même plus ». Il explique comment en finir de « l’oppression systémique » dénoncée par les militants antiracistes, toujours durant cette interview filmée : « Je pense que tant que vous vous accrochez à ce passé, il y a beaucoup de poids que vous portez avec vous partout où vous allez ». Une théorie qui fait polémique auprès des internautes : « Dire aux Noirs de simplement oublier l’esclavage est méchant. Surtout quand nous avons affaire à une forme d’esclavage plus moderne avec la brutalité policière », a posté un internaute nommé Aaron Ennis.

Source

%d blogueurs aiment cette page :