Labouchedu.net

Scandale à Gombe : Hamida CHATUR KAMERHE sauvée au déguerpissement par la Garde républicaine commise à la barrière de GLM !

Les huissiers de justice qui devaient déguerpir Amida Shatur Kamerhe de la maison qu’elle occupe illégalement sur l’avenue Ouganda dans la Commune de la Gombe se sont vus empêchés d’exécuter une décision judiciaire coulée en force des choses jugées par la Garde Républicaine commise à la barrière de la résidence de l’ancien président Joseph Kabila à GLM ce jeudi 03 Septembre 2020.Cette ingérence de la garde républicaine dénoncée par la veuve Bintu est inadmissible.Historique des faitsLa fameuse maison dont Mr Vital Kamerhe a venté lors du procès 100 jours d’une valeur de 4 millions 500 mille dollars américain appartient en réalité à la succession Bintu. Après la mort de Monsieur Raphaël BINTU, un des héritiers de la seconde catégorie va s’autoproclamer liquidateur et obtenir un jugement malgré qu’un liquidateur ne soit qu’un administratif et n’a pas le droit de vendre les biens de la succession sans l’accord des autres membres. Malgré tout, Monsieur Raul Bintu s’est mis à vendre les biens.

Saisie par la succession, la justice va annuler le jugement et toutes les ventes opérées illégalement par Raul Bintu et ordonner la destruction de tous les certificats obtenus par ces acheteurs de mauvaise foi (car sachant bien qu’un liquidateur ne peut pas vendre les biens de la succession) et ordonner au même moment leur déguerpissement.La succession a récupéré toutes les autres maisons litigieuses sauf celle du numéro cadastral 4219, sur l’avenue Ouganda dans la commune de la Gombe qu’occupe illégalement Mme Shatur AMIDA Kamerhe suite à plusieurs mutations pour échapper à la justice.Pour rappel, Raul BINTU avait vendu cette maison à un sujet juif illégalement. Menacé de déguerpissement par la justice, le sujet juif va la vendre à Monsieur Maurice Nguesso, le frère du président Dennis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville. Lui aussi à son tour, ayant été menacé, signifié même d’une assignation de déguerpissement par la justice, va à son tour faire un cadeau empoisonné de cette maison à Amida Shatur, sa concubine de l’époque. Amida Shatur de son côté s’est vue signifier un commandement avec instruction de déguerpissement en date du 24 juin 2020.N’ayant pas quitté la maison, les huissiers, conformément à la loi se sont présentés ce matin du jeudi 03 septembre 2020 pour un déguerpissement forcé et la Garde républicaine s’est interposée, faisant obstacle à l’exécution d’une décision judiciaire coulée en force des choses jugées. Ceci est inadmissible dans un état de droit selon la veuve Bintu qui faute de toit, dors à la belle étoile et demande à Madame Amida Shatur de libérer sa maison.Le jugement étant exécuté au nom du président de la République, vidéo en appui, la veuve Bintu ne peut pas comprendre que la Garde Présidentielle puisse empêcher l’exécution d’un jugement. Ces gardes étant connus, les sanctions sont attendues.

SOURCE : bosolo na politik ….Affaire à suivre

%d blogueurs aiment cette page :