Labouchedu.net

MALI : Sidiki Diabaté aux arrêts !

« Oui j’ai été violentée par Sidiki et je compte porter plainte » dixit Mariam Sow qui serait victime de violences corporelles de la part de l’artiste malien Sidiki Diabaté

Depuis le début de la semaine, des images insoutenables de Mariam Sow dite Mamasita, couverte d’ecchymoses et de traces apparentes de violences, circulent sur la toile. L’artiste Sidiki Diabaté en serait l’auteur selon le témoignage de la victime ainsi que ceux de ses connaissances qui confirment que la relation avec Sidiki remontrait à 7 ans.

Selon le site MaliActu, ces accusations sont refutées par les proches et collaborateurs de Sidiki Diabaté

 »Face à cette situation, le prince de la kora reste muet, aucune réaction. C’est plutôt ces amis notamment petit Guimba ou encore Bouye Koite qui le soutient à travers des postes sur Facebook ou même sur Snaptchat. Quant à la sœur de l’artiste qui est également son manageur, elle a réagi à certaines accusations de la page MJD en déclarant ne rien devoir à personne » extrait Mali Actu

Une petition a été lancée par une association dénommée MJD (Mali Jolies Dew) pour dire « Non aux violences faites aux femmes » ainsi que l’hashtag « #JESUISMAMASITA ».

La victime soutient également avoir été séquestrée pendant deux mois. Pour s’en fuir, elle a dû prétexter une visite au salon de coiffure pour échapper au garde du corps.

Pour l’instant, les internautes et fans de l’artiste Sidiki Diabaté se disent choqués par ces actes de violences.

Si certains soutiennent la victime, d’autres parcontre pointe du doigt Mariam sur le fait qu’elle est fautive pour être restée tout ce temps avec l’auteur de ses violences soit-disant par amour. De plus, la revelation soudaine des images datant d’une année, soutiennent t-ils-doit être manipulée pour nuire à la reputation du jeune artiste prodige dont les musiques sont connues partout à travers le monde.

Il faut noter que Sidiki Diabaté est nominé au Concours AFRIMMA 2020.

UN AUTRE SON DE CLOCHE D’APRÈS UN PROCHE DE SIDIKI DIABATÉ

« Tu loues une maison que tu équipes pour ta copine , un soir tu l’appelles elle decroche pas, inquiet pour elle ,tu debarqes dans l’appartement et tu l’as surprend nue avec un homme au lit.

Emporter par la colère la chicotte de trop s’abatta sur la fille.

S’en est suivi d’un chantage financier de la fille et sa tante ou plusieurs millions de francs seront déboursés pour régler à l’amiable.

Mais finalement l’envie de gagner encore et encore Emporta la fille et sa tante.

L’homme fatigué de la mauvaise foi familiale decida de plus rien débourser.

L’irréparable arriva les images sont publiées sur les réseaux sociaux.

L’artiste est en garde à vue.

Que celui qui n’a jamais péché lui lance la 1ère pierre.

Seule la justice divine est Éternelle.

By La rédaction

%d blogueurs aiment cette page :