Labouchedu.net

RDC : PROPOSITION DE LOI LOANDO POUR LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET L’INNOVATION TECHNOLOGIQUE

« Chers compatriotes, je suis déterminé à doter la République Démocratique du Congo d’une loi sur la recherche scientifique et l’innovation technologique.
Après avoir exposé ma proposition de loi au Sénat, 14 sénateurs sont intervenus avec leurs préoccupations.
Ses attributions ne devraient donc pas être confondues avec celle du Haut Conseil National de la Recherche Scientifique et Technologique (HCNRST) ou être absorbées par celui-ci qui est conçu comme une instance nationale de prospective, de réflexion et de concertation en matière de recherche scientifique et technologique.
Critiqué pour son caractère budgétivore, j’ai insisté qu’il faut disposer d’une structure exécutant les mêmes missions sous une forme moins budgétivore telle qu’une Commission permanente ou une Commission spécialisée au sein du Ministère ayant la recherche scientifique dans ces attributions. D’ailleurs, plusieurs sénateurs ont proposé la création d’un fonds pour la recherche scientifique.
Parce qu’il faut abroger l’ancienne loi. J’ai souligné que la proposition de loi répond à l’invitation expresse du constituant à légiférer sur la matière et que l’abrogation de l’ancienne loi se conforme à l’obligation imposée par les principes légistiques de lisibilité et sécurité juridique voulant que l’on abroge une loi ancienne lorsqu’un texte de loi nouvelle propose un nombre de dispositions nouvelles modifiant la quasi-totalité d’une loi prise de surcroît sous un régime constitutionnel ancien.
S’agissant du mécanisme de financement de la recherche scientifique contenu dans la proposition de loi sous examen, dans l’hypothèse où notre plénière opterait pour la création d’un fonds de financement de la recherche scientifique et de l’innovation technologique, j’ai proposé que les ressources devant constituer ledit-fonds proviennent notamment de quelques services publics dont la SONAS et FPI.
Attendant les amendements de mes collègues sénateurs, Je reste convaincu qu’il faut redonner à ce grand pays ses lettres de noblesse.
Et cela, passe inéluctablement, selon moi et c’est aussi l’avis de nombreux intellectuels congolais, par la revalorisation de la recherche scientifique et la promotion de l’innovation technologique en RDC.
J’exhorte donc les sénateurs à examiner à l’unanimité cette proposition de loi, avec rigueur et de l’adopter avant de la transmettre à l’Assemblée nationale.
VIVE LA RÉPUBLIQUE « 

Merci d’avoir lu cet article Nhésitez pas à noufaire part de vos remarques, ou suggestions via les commentaires ci-dessous, soit via le formulaire de contact et abonnez-vous à notre notre newsletter pour ne rien rater de notre actualité. Merci pour la visite @By rédaction

Facebook Comments Box
%d blogueurs aiment cette page :