Le président tchadien Idriss Déby est mort, un conseil militaire dirigé par son fils le remplace

Technology Used by Successwful Businesses

Le président tchadien Idriss Déby Itno, au pouvoir depuis 30 ans, est décédé mardi des suites de blessures reçues alors qu’il commandait son armée dans des combats contre des rebelles dans le nord durant le week-end. Un conseil militaire dirigé par son fils remplace le président décédé.

17h10 GMT.  Tchad : N’Djamena sonnée, après la mort d’Idriss Déby

La mort du président tchadien, Idriss Déby Itno a surpris les habitants de N’Djamena. Notre correspondante sur place, Aurélie Bazzara-Kibangula, décrit des tchadiens qui, pour certains, font des provisions, craignant des combats en ville.

17h00 GMT. Une quarantaine d’opposants au régime de Déby manifestent leur joie devant l’ambassade du Tchad à Paris.

Une quarantaine de personne manifestaient leur opposition au régime de Idriss Déby non loin de l’ambassade du Tchad à Paris. Ces manifestants rejetent également la mise en place d’un conseil militaire de transition dirigé par le fils d’Idriss Déby. C’est ce qu’a constaté notre journaliste Karine Barzegar.

16H30 GMT. Les rebelles rejetent « catégoriquement » le conseil militaire de transition.

Les rebelles, qui mènent depuis neuf jours une offensive contre le régime tchadien, ont promis de marcher sur N’Djamena et ont rejeté « catégoriquement » le conseil militaire de transition mené par le fils du défunt président Idriss Déby Itno, mort au combat en tentant de les arrêter. C’est ce qu’a indiqué mardi leur porte-parole à l’AFP.

« Nous rejetons catégoriquement la transition (…) Nous comptons poursuivre l’offensive », a assuré Kingabé Ogouzeimi de Tapol, le porte-parole du Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT), joint par téléphone depuis Libreville. L’armée tchadienne et le gouvernement avaient assuré avoir « détruit » la colonne de rebelles et tué 300 combattants.

16H00 GMT. Mahamat Idriss Déby Itno est le nouvel homme fort du régime.

Le fils du président Déby, Mahamat Idriss Déby Itno va diriger le Conseil de transition qui remplace le président décédé. Le fils du président défunt, âgé de 37 ans, est un pur produit de l’armée. Il est devenu un général quatre étoiles à l’âge de 29 ans au sein de l’armée en 2013.

Il a occupé des postes important au sein de  la Direction générale de service de sécurité des institutions de l’État (DGSSIE), la garde présidentielle, base militaire du régime de Déby. Il se distingue auprès des Français lors de combats dans le nord du Mali que mènent ses troupes face aux djihadistes.

Lire : Tchad : qui est Mahamat Idriss Déby Itno, nouvel homme fort du pays ?

15H30 GMT. La France perd un « ami courageux » selon l’Elysée.

La présidence de la république française a réagi par communiqué à la mort d’Idriss Déby. L’Elysée estime que la France perd un « ami courageux ». Le Tchad est le principal allié de la France dans son combat contre les djihadistes au Sahel. Plus de 1300 militaires tchadiens venaient d’être envoyés dans la zone des trois frontières (zone qui touche le Mali, le Niger et le Burkina Faso) pour épauler les soldats français.

Florence Parly, la ministre de la défense française s’est également exprimée sur la disparition de Idriss Déby. Selon la ministre française, « le Tchad est un partenaire essentiel dans la lutte contre le terrorisme ».

Facebook Comments Box
Technology Used by Successwful Businesses
%d blogueurs aiment cette page :