Technology Used by Successwful Businesses
Les autorités policières dans l’Est ontarien sont à la recherche d’une fugitive dans une affaire d’agression sexuelle violente qui pourrait se trouver aux États-Unis, à Ottawa ou dans la région de Montréal.

Sandrine Tomba-Kalema, 41 ans, s’est enfuie d’Ottawa après avoir été déclarée coupable d’agression sexuelle et de séquestration sur une femme ainsi que d’introduction par effraction vers la fin de 2019, a indiqué dans un communiqué l’Unité des agressions sexuelles et de la violence faite aux enfants du Service de police d’Ottawa et la Brigade de recherche des fugitifs de la région de l’Est de la police provinciale de l’Ontario.

Les accusations découlent d’un événement troublant survenu en 2015 auquel trois autres femmes furent condamnées. L’agression sexuelle a été diffusée sur Facebook et se voulait une revanche pour humilier la victime alors qu’elle était soupçonnée par ses agresseuses d’avoir entretenu une relation avec le copain de l’une d’elles.

Aux États-Unis?

Les enquêteurs ont obtenu des renseignements selon lesquels Tomba-Kalema, une femme d’origine congolaise, pourrait s’être rendue dans les environs de DeSoto, de Dallas ou d’Arlington, au Texas.

«Il est possible qu’elle soit désormais rentrée au Canada et qu’elle se trouve dans les environs d’Ottawa, de Longueuil ou de Montréal», précise-t-on dans le communiqué publié mercredi.

 

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1216601/proces-agression-sexuelle-facebook-eunice-ilunga-ottawa


Merci d’avoir lu cet article ! pour recevoir les dernières actualités de notre média, inscrivez-vous à notre newsletter et N‘hésitez pas à nous faire part de vos remarques, ou suggestions via les commentaires. Merci pour la visite ®By rédaction

Facebook Comments Box
Technology Used by Successwful Businesses
%d blogueurs aiment cette page :