đŸ”„TIWA SAVAGE : Victime d’un chantage Ă  la sextape, la chanteuse nigĂ©riane Tiwa Savage refuse de cĂ©der – ✍

Technology Used by Successwful Businesses

La star de l’afrobeat a rĂ©vĂ©lĂ© dans une Ă©mission de radio qu’un maĂźtre chanteur lui rĂ©clame un importante somme d’argent contre la non-diffusion d’une vidĂ©o intime d’elle. Un chantage que la chanteuse refuse : « Personne ne me fera chanter pour avoir fait quelque chose de naturel. »

À l’heure oĂč plus rien n’échappe aux camĂ©ras des smartphones et aux rĂ©seaux sociaux, les chantages à la sextape sont devenus un vrai flĂ©au. Ces vidĂ©os ou photos intimes se retrouvent entre les mains de maĂźtre chanteurs qui les utilisent pour extorquer de l’argent, trĂšs souvent Ă  des femmes et Ă  leur famille, en jouant sur leur honte. C’est ce qui est arrivĂ© Ă  Tiwa Savage, 41 ans, chanteuse multi-rĂ©compensĂ©e, star de l’afrobeat au Nigeria et bien au-delĂ , dans toute l’Afrique de l’Ouest, aux États-Unis et en Europe oĂč elle a travaillĂ© entre autre avec George Michael, Mary J. Blige ou encore David Guetta.Depuis quatre jours, elle est au cƓur des conversations sur les rĂ©seaux sociaux parce qu’elle a annoncĂ© qu’elle ne paierait pas celui qui la menace de publier une vidĂ©o intime d’elle. Elle l’a dit dans une Ă©mission sur la radio Power 105.1 : « Personne ne me fera chanter pour avoir fait quelque chose de naturel, lance la chanteuse. Je suis tellement dingue que je serai capable de mettre cette vidĂ©o en ligne moi-mĂȘme mais j’assume, personne n’a Ă  faire d’argent lĂ -dessus. »

Tiwa Savage est dĂ©terminĂ©e mais elle explique aussi que comme n’importe quelle victime, elle s’est effondrĂ©e en apprenant que quelqu’un avait mis la main sur cette vidĂ©o. C’est son manager qui a reçu la demande d’argent. « Mais c’est hors de question, rĂ©pond la chanteuse, parce que je vais payer et puis qu’est-ce qu’il va se passer ? Dans deux mois, dans deux ans, ça va recommencer, la menace sera toujours là ! Donc j’ai dĂ©cidĂ© de maitriser moi-mĂȘme le rĂ©cit de cette histoire, et d’en parler parce que je n’ai pas honte. » Alors elle raconte que cette vidĂ©o, c’est son compagnon qui l’a tournĂ©e, pour lui, pour eux, que ce qu’elle contient est personnel, et que c’est une erreur d’envoi de son compagnon sur le rĂ©seau Snapchat qui l’a fait tomber entre de mauvaises mains. Source : Nigeria news

Ici prend fin cet article sur Tiwa Savage. J’espĂšre qu’il vous a plu. Si vous avez des astuces Ă  partager, utilisez le champ rĂ©servĂ© aux commentaires

Technology Used by Successwful Businesses
%d blogueurs aiment cette page :