Le couple célèbre ivoirien EK & Peter 007 ça clash fort -✍️

La jetsetteuse ivoirienne Emmanuelle Keïta et l’activiste Peter 007 ne sont plus ensemble. Les deux tourtereaux, qui s’étaient promis un amour éternel, qui devrait logiquement aboutir à un mariage, ont finalement décidé de mettre un terme à leur idylle.

C’est Emma qui a annoncé la fin de sa relation amoureuse avec Peter 007, hier samedi 20 novembre. Ce qui n’a d’ailleurs pas surpris certains de ses followers. Emmanuelle Keïta et Peter 007 ne sont plus ensemble. Les deux amoureux, qui voulaient partager leur bonheur pour le restant de leur vie, ont finalement décidé de prendre des directions opposées. C’est du moins ce que l’influenceuse et actrice ivoirienne, Emmanuelle Keïta, a laissé entendre dans sa publication sur sa page Facebook.

Depuis un certain temps, ma vie privée est sujette à de multiples spéculations sur les réseaux sociaux. Je n’en disconviens pas, étant une personnalité publique, transparente, mais aussi ouverte en ce qui concerne ce que je choisis de partager avec vous, mes EK lands, mais aussi les Anti EK lands qui scrutent mes moindres faits et gestes ,

A-t-elle indiqué.

De ce fait, pour que la Toile puisse arrêter de s’agiter et ne plus être dans le suspens de ma story life, je vous informe que mon partenaire et moi avons décidé, d’un commun accord, de nous séparer. Je le remercie pour les moments partagés et lui souhaite tout le bonheur du monde, dans la paix et la joie. Je ne me prononcerai plus jamais sur ce sujet et n’afficherai plus aucune relation pour ne plus avoir à me justifier », a ajouté Emmanuelle Keïta,

Sans véritablement entrer dans les détails qui les ont poussé à prendre une telle décision radicale.Toutefois, les internautes ont réagi massivement à la publication. « La demande en mariage, la plus courte de l’année. Je suis triste quand même. Vous formez un si beau couple », a déclaré Lecoadie Yao Lasme. « Moi-même, je viens de rompre avec mon gars. Je m’en vais me promener comme ça, le vent me souffle. Dès fois, c’est la libération », ironise Ma Tchoukou. « Ce n’est pas une fin en soi, il faut tirer les leçons de tout ceci et avancer la tête haute. Le meilleur reste à venir grande dame », a conseillé Diané Ouattara

La suite au prochain

%d blogueurs aiment cette page :