La danseuse et influenceuse belge Jeny Bonsenge, connue sous le pseudonyme Jeny BSG, qui avait posté sur Instagram début octobre des photos d’elle le visage tuméfié à la suite de coups reçus par son ex-fiancé, réclame aujourd’hui un procès en correctionnelle contre ce dernier, le plus tôt possible.
« Elle a dû quitter le pays »
Vivant dans la peur, elle a dû quitter le pays, ce qui n’empêche pas l’intéressé de continuer à la harceler par téléphone et de prendre contact avec ses proches », a affirmé l’avocat. « Pire, il n’hésite pas à donner de ses nouvelles à des tiers, laissant ainsi faussement croire qu’ils ne sont pas définitivement séparés. Il n’hésite pas non plus à s’exprimer publiquement pour donner une version mensongère des faits, a-t-il dit.
La jeune femme et son boxeur ont mis un terme à leur histoire pour la énième fois. Alors que l’humoriste docteur idéologie a accusé la danseuse de mentir sur leur relation, le petit boxeur n’a pas hésité à publier leurs échanges privés sur la toile.

Pour ne rien manquer de nos actualités, abonnez-vous à notre newsletter !

%d blogueurs aiment cette page :